La page

Publié le par La Vilaine

Quand une page se tourne, c'est toujours un peu douloureux. forcément.

Tout ce qui est écrit avant est connu ,parcouru, lu, vécu... tout ce qui se trouve derrière peut être perturbant, inquiétant, angoissant,  inexistant.  

 

La page est plus facile à tourner quand on a terminé de la lire.

Elle est plus facile à dépasser quand on croit en avoir découvert tous les secrets.

 

Mais quand cette page paraissait vierge encore de tout aventure, prête à accueillir encore tant de mots, qu'il est pénible de devoir la sauter. Comme un fragment d'histoire que l'on nous aurait volé.

Le bruit qu'elle fait en tournant dans un vacarme assourdissant nous crève les tympans et  l'envie de suspendre le mouvement est plus fort que tout.

 

 

Inexorablement pourtant, le papier se plie, bien contre notre volonté. Tout contre. 

 

Plier pour ne pas déchirer cette feuille de notre vie.

Plier pour la sauvegarder, et qui sait peut être un jour, y retourner.  

 

Publié dans Mots et soliloques

Commenter cet article

sourirecompris 03/06/2011 08:08


C'est beau ! Mais j'espère qu'au fond, tu vas bien ...


Ty.Jecyka 02/06/2011 15:43


Je n'ai plus de vieux ticket de métro dans mes poches, alors j'ai corné la page...


Françoise 01/06/2011 14:17


Si c'est de la fiction, bravo l'artiste.
Si c'est la réalité, encore bravo, c'est beau.
Et je cite :
"Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les séraphins noirs t'ont faite au fond du cœur;
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.

Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,"

J'espère que c'est un effet de l'art.
Sinon, je t'en prie, sans te connaître, résiste.

Courage et bisous.


Littorine 01/06/2011 10:30


Bon courage, pour parcourir la page vierge de ce que tu vas écrire pour l'avenir.


Cathdragon 31/05/2011 21:16


Tu m'inquiètes ! J'espère que tout va bien. cath