Par Thor et par Toutatis

Publié le par lesilsetlavilaine.over-blog.com

Que mes ancêtres Vikings me pardonnent.....

Après avoir migré de la Haute à la Basse Normandie, voici que je jette l'ancre en Bretagne.

De Gauloise me voici Celte, même si les puristes diront que l'Ille et Vilaine n'est pas la "vraie" Bretagne..... (je reviendrai sur ce sujet une autre fois)

On pourrait dire qu'il n'y a pas de hasard dans la vie. Ainsi, alors que Les Charmettes sont les souvenirs d'enfance et de vacances de Charmant, la Bretagne est le nid des miens. 

Il est vrai que le département n'est pas le même, mais dans mon coeur d'enfant, la Bretagne est UN lieu. Celui où nous partions tous les étés rendre visite à mes grands parents paternels, mes oncles et tantes exilés de leur Normandie natale pendant la seconde guerre mondiale.

 

 

Je me souviens de ce voyage interminable Dieppe (F76) - Concarneau (F29) qui durait au bas mot 7 heures. C'était une véritable expédition !

On partait le soir, pour avoir moins chaud, pour avoir moins de monde sur la route et "pour que les enfants puissent dormir".

C'était véritablement une autre époque alors que ces souvenirs ne datent environ "que" de 30 ans finalement.

Je me souviens du matelas installé pour moi dans le coffre de la break. Je me souviens des "on arrive quand ?"  et des "Et là, on est bientôt arrivés ?".

Pour le retour en Normandie, on partait de jour. On ne mangeait pas à midi... Non, non. On roulait jusqu'à ce que nos estomacs, nos vessies et les nerfs de nos parents ("on arrive bientôt?" "Et là, c'est encore loin?") n'en puissent plus. On espérait comme ça avoir "moins de monde sur la route" puisqu'on roulait pendant que "les autres" prenaient leur repas.

Alors on trouvait un chemin (pas d'autoroute sur tout le trajet) et on mangeait un pique nique d'oeufs durs, de tomates, de casse croûtes, de fruits et d'eau. On faisait pipi caché(e)s entre 2 portières de voiture et/ou en faisant attention de ne pas se piquer aux orties ou aux herbes hautes....

 

 

Avec ces quelques 30 années de recul, ce n'était que du bonheur ! Dans la vraie vie.... il y avait aussi

- les parents qui fumaient (même avec les vitres ouvertes, ce n'était pas terrible),

- les parents qui supportaient plus ou moins facilement la 22ème session de la K7 audio de Chantal Goya et son lapin chasseur (les enfants devaient, eux, supporter Serge Lama, Jean Ferrat ou Nana Mouskouri de temps en temps en échange),

- les parents qui devaient - jouer aux arbitres pour les places à l'arrière,              

                                            - gérer les arrêts pipi,

                                            - les "soleils dans le ventre" (expression sortie tout droit de mon imaginaire pour signifier le mal au coeur/mal du transport),

                                           

 

                                     QUE du bonheur je vous dis !

 

 

Et tout ça sans clim', sans vitres électriques, sans lecteur DVD, sans jeu vidéo et sans livre non plus sous peine de "soleil dans le ventre".....

 

 

Je vais peut être songer à une médaille du courage ou de la résistance pour mes parents, moi tiens....

 

 

 

 

 

Publié dans Blah Blah-thèque

Commenter cet article

ovar 18/06/2010 00:31


ouai,mais qu'est ce que c'était bien!



papy 30/05/2010 17:04


pitit détail tes grands parents sont arrivés en Bretagne Après la guerre,( 1950 1951 ).
PS.si tu trouves le cd avec Fifi Riri Loulou, j'achete ....rien que
pour me dire que vieillir ça a du bon..............
BIses a tous


La Vilaine 01/06/2010 15:42



Attention, ta requête pourrait bien être acceptée....  Bisous



virginie-mamouna 27/05/2010 15:22


eh oh!!! 1901 pour moi!!!!!!! ih ih ih!!!!! mais non, c'était hier, presque!!!


virginie-mamouna 27/05/2010 13:52


dis donc j'ai cru que tu racontais mes départs en vacances de quand j'étais petite.......ih ih ih!!!!


La Vilaine 27/05/2010 15:18



à croire qu'on date toutes de 1900 très vieux.....



Didou 25/05/2010 09:21


J'avoue que les 2h en avion c'est quand même sympa :D