L'atelier du jeudi

Publié le par La Vilaine

Non contents d'avoir une maison de pour notre retraite à retaper de fond en combles, nous sommes entrés en possession d'une maison d'avant retraite à rafraîchir.

Seulement voilà, si nous avons quitté notre verte Normandie pour rejoindre une tout aussi verte Bretagne, c'est pour des raisons professionnelles qui rendent le Charmant trèèèèèèèèèèès occupé et trèèèèèèèèèèèèès moins enclin à prendre un pinceau, un marteau ou encore un tournevis.

Comme, de mon côté,  j'ai laissé mon boulot en Normandie et que je n'ai pas trouvé son remplaçant en Bretagne, je me suis mise en tête de remplacer mon Charmant de mari pour les travaux du n°1 (c'est comme ça que j'appellerai cette maison je crois puisque je voudrais lui donner un nom mais que je n'en trouve pas un qui plaise à Charmant).

 

OUI MAIS

 

Oui mais ce n'est pas parce qu'on épouse un roi qu'on devient automatiquement une reine. La couronne est fichtrement trop grande pour ma tête qui n'est pas prête de pouvoir gonfler de vantardise quant à mes réalisations superbes et sans défauts. Pour tout dire, je n'atteinds pas même le rang de princesse du pinceau, du tournevis ni du marteau.... je ne suis même pas sûre d'être acceptée dans l'enceinte du château tellement planter un clou je trouve ça difficile. Pour moi jusqu'à présent, le bricolage, c'était plutôt "faut qu'on" ou "y a qu'à"... voire "tu devrais peut être".....voyez le genre ?

 

C'est à dire que les idées, j'en ai..... ça, j'en aurais peut être même trop..... mais pour ce qui est de la pratique....

 

Alors pour ce qui est des "travaux" que je compte "mener" au n°1, ça sera du super soft/light et léger parce que quand j'ai voulu commencer à m'y mettre, je me suis rendue compte que j'étais loin d'être douée. Oui je sais dans les bouquins, les magazines ou chez brico-casto-merlin on te dit que c'est super fastoche. Mais EN VRAI: c'est rien que des gros menteurs.

En plus, les matériaux et les outils que ton mari tient à bout de bras, tu te rends compte que quand c'est toi qui veut les porter , ils pèsent soudainement une tonne et refusent toute coopération spontanée...

 

Ce sont donc des épisodes courts et peu propices à l'auto-congratulation primaire qui verront le jour dans cette nouvelle catégorie. Mais je suis d'une nature optimiste, et je ne désespère pas qu'un jour cela change et que vous érigerez un panthéon à la gloire de mes dix doigts. 

Publié dans L'atelier du jeudi

Commenter cet article

dominique nicaise 20/12/2010 10:26


le pantheon pour les doigts, pourquoi? tu penses vraiment à le couper


La Vilaine 23/12/2010 11:17



Ben...on ne sait jamais, hein, un accident peut vite arriver alors....



anabelle 19/12/2010 21:12


Avec un peu de chance, la mode du déstructuré va revenir....


La Vilaine 23/12/2010 10:09



c'est à dire que là.... pas sûr que mon intérieur soit un jour à la mode....



vivi 17/12/2010 16:49


Oui, il a été assez rusé pour ne pas te rappeler le coup de l'ampoule....


La Vilaine 20/12/2010 09:38



héHé, pas fou le bourdon !



Didou 17/12/2010 12:49


oui j'en ai un comme ça, mais là c'est un beau en bois flotté que j'ai trouvé dans une tite boutique trop jolie... c'est plus décoratif qu'autre chose ^^


vivi 16/12/2010 18:32


Oh qu'il est mignon, ton Charmant !! Mon mari aurait pu écrire ça.... Comme je te comprends ! Mais j'ai renoncé depuis longtemps : trop dur, trop lourd, trop compliqué, enfin... tu as déjà tout dit
!


La Vilaine 17/12/2010 12:42



Oui, il est tout gentil. Et pas fou: s'il critique maintenant, il sait que je ne m'y mettrai jamais !