Certains comptent les points des élections US, d'autres ceux du tournoi de foot...

Publié le par La Vilaine

A chacun son actualité.

 

Moi, je compte les points de suture de mes fils...

Ouno: 4. Deux à 2 ans quand, pensant certainement que le radiateur les lui rendrait, il avait décidé de lui faire des bisous, chez la nourrice. Les 2 autres en tombant de faisant une cascade à trottinette à l'école à 9 ans, cette année quoi.

Numérobis: 2. Aujourd'hui, en chahutant avec son frère dans le hall du supermarché pendant que je réglais les courses. Heureusement, la zone commerciale comprend une pharmacie d'où on a réussi à prendre rendez vous en urgence chez un médecin (on a appelé 3 quand même avant...)

 

Analyse: Ouno est beaucoup plus résistant à la peur de l'aiguille que son frère. Ce dernier a d'ailleurs plus hurlé à fendre le coeur d'une marâtre endurcie à la vue de l'aiguille que lorsqu'il est tombé.

 

Epilogue: l'aîné tient certainement sans doute plus de son père que de sa mère. Le second a du coffre. BEAUCOUP de coffre.

 

 

Epilogue de l'épilogue: Leur mère supporte toujours aussi mal la vue d'une aiguille et a du s'allonger sur le sol du cabinet du médecin pendant au moins 5 minutes pour ne pas tourner de l'oeil...

Publié dans Res Familiae

Commenter cet article

agnès 08/11/2012 22:38

J'ai connu ça aussi, les hurlements d'après la (grosse) blessure ! J' men étais même trouvé mal, c'est dire !!! 17/18 ans après, il ne reste plus grand chose de la blessure, mais je crois que j'ai
toujours le cri dans la tête ... maman toute le vie !!!

La Vilaine 10/11/2012 21:38



Mon Dieu qu'il a hurlé. Plus de peur je pense, mais je n'ai pas envie de revivre ça...



cathdragon 08/11/2012 10:01

hé hé hé hé !!! cath

La Vilaine 10/11/2012 21:36



j'avoue, j'aurais préféré compter d'autres points... même si 2 ça n'est pas énormes, c'est toujours 2 de trop pour le petit coeur d'une MaMan



Labaronne 07/11/2012 22:00

et pour finir, merci pour l'éclat de rire............

La Vilaine 09/11/2012 10:27



Je te jure, c'est terrible. Une fois, c'est mon mari qu'on a emmené aux urgences, j'ai tenu à l'accompagner pour lui montrer que j'étais là pour lui, tu vois quoi.... et devant la perf dans son
bras, pareil, bouffées de chaleurs et titubements. Voilà que les infirmières étaient toutes les deux à s'occuper de moi, alors que le malade, c'était lui !!



Luna 07/11/2012 21:35

encore un super souvenir de guerre... Courage, passe une bonne nuit, c'est passé...

La Vilaine 09/11/2012 10:25



Au réveil, il avait déjà tou oublié. Il courrait et sautait partout, comme d'habitude. Une torture pour mon stress. Mais lui, il pète le feu !!



Lisbei 07/11/2012 20:42

Ben dis donc, sympa comme petite sortie de début de soirée ... c'était du carrelage bien froid, chez le doc ?
J'espère que ce soir, tout le monde va mieux !
Bisous !

La Vilaine 09/11/2012 10:24



Non, elle m'a fait m'allonger sur la moquette, loin de la lampe dont l'ampoule chauffait. Elle a eu la gentillesse de me dire que c'était sans doute à cause de la chaleur que je me trouvais
mal... quellle menteuse !